0 notice dans le panier

Le réseau des 3 bibliothèques de la ville : une Médiathèque centrale, deux bibliothèques de quartier qui constituent le réseau des médiathèques de Choisy-le-roi.

L’accès à ces trois sites est libre et gratuit.

Inscriptions et tarifs

  • Gratuité pour toute personne habitant, travaillant ou fréquentant un établissement scolaire de la ville.
  • 20 € / an pour les personnes totalement extérieures à la commune. Cette inscription permet d’emprunter des documents, de participer aux animations, de naviguer sur Internet et d'accéder à nos ressources en ligne.

Durée du prêt

4 semaines.

Prêt maximum autorisé sur le réseau

30 documents (livres, bandes dessinées, revues, CD, DVD)

Prêt maximum autorisé par site

 

Consultez le programme 2014

septdecP

Coquillages et Petit ours

Envoyer Imprimer
AddThis Social Bookmark Button
Modifier la taille du texte :

coquillagesAvec cet album grand format, Benjamin Chaud nous offre un second livre où Petit ours et Papa ours, tous deux dessinés d’un trait enlevé et plein de fantaisie, jouent à se poursuivre de page en page, dans des décors fourmillant de détails .Sur une trame très simple, la disparition de Petit ours, Benjamin Chaud, propose donc à l’enfant une double lecture : la narration qui suit son cours en bas de page et qui entraîne le lecteur, à travers forêts, paysages urbains, et intérieurs très divers ; et, d’autre part, le plaisir répété à chaque page de chercher la silhouette de l’ourson turbulent et… de la trouver ! 
  
Un album donc, qui réjouit par ses harmonies colorées, son tracé léger qui ne se prend pas au sérieux, ses clins d’œil aux adultes, et surtout la complicité qui s’établit entre l’adulte et l’enfant qui écoute et regarde. 
  
Indispensable : relire-et relire- Une chanson d’ours pour suivre Petit Ours jusqu’aux toits de l’Opéra de Paris. Rappelons que Benjamin Chaud a déjà illustré les Pomelo et d’autres titres réussis, comme Adieu Chaussette , ou Monstres chéris.


coquillagesjaquette
Coquillages et Petit ours
 de Benjamin Chaud 
Hélium, 2012.

 

[Montserrat]