0 notice dans le panier

Le réseau des 3 bibliothèques de la ville : une Médiathèque centrale, deux bibliothèques de quartier qui constituent le réseau des médiathèques de Choisy-le-roi.

L’accès à ces trois sites est libre et gratuit.

Inscriptions et tarifs

  • Gratuité pour toute personne habitant, travaillant ou fréquentant un établissement scolaire de la ville.
  • 20 € / an pour les personnes totalement extérieures à la commune. Cette inscription permet d’emprunter des documents, de participer aux animations, de naviguer sur Internet et d'accéder à nos ressources en ligne.

Durée du prêt

4 semaines.

Prêt maximum autorisé sur le réseau

30 documents (livres, bandes dessinées, revues, CD, DVD)

Prêt maximum autorisé par site

 

Consultez le programme 2014

septdecP

BD-Mangas

Le mystère du monde quantique

Envoyer Imprimer
Modifier la taille du texte :

mystere-du-monde-quantique-le

hfjhdsjkfhslkjdfhkis

Gemma Bovary

Envoyer Imprimer
Modifier la taille du texte :

gemma bovary

« God this bloody place, it’s like a morgue, nothing happens, God I hate my life ! » s’exclame la malheureuse Gemma après quelques temps passés dans la verdoyante campagne normande…Quelle meilleure occasion que la sortie de Gemma Bovary sur les écrans, pour lire, ou relire, en français ou en anglais, l’album de Posy Simmonds.

Sorti en 2001, celui-ci offre, servi par un dessin expressif, une expérience de lecture réjouissante et plurielle, faite de séquences de bande dessinée, bien sûr, mais aussi d’une narration illustrée, de lettres et d’extraits d’un journal intime.

Un jeu littéraire avec le roman de Flaubert, où la référence fonctionne sur le mode allusif, mais où l’ennui aboutit presque à la même fin à la fois dramatique et terriblement dérisoire ici.
 
- Gemma Bovary, de Posy Simmonds
Éditions Denoel.
 
- Gemma Bovary, de Posy Simmonds
Éditions Jonathan Cape.
 
Et pour ceux qui aiment lire les comics en version originale, voici un site qui propose des comics tombés dans le domaine public :
 
http://digitalcomicmuseum.com

 

Annie Sullivan et Helen Keller - Joseph Lambert

Envoyer Imprimer
Modifier la taille du texte :

1366 couv3"Partant du principe qu’elle a une capacité normale d’assimilation et d’imitation je parle dans sa main comme on parlerait dans l’oreille d’un bébé qui entend".




C’est l’histoire d’une icône des États-Unis de la fin du XIX ème siècle dont il est question dans cette bande dessinée de l’américain Joseph Lambert. L’auteur nous raconte les trajectoires de deux femmes hors du commun qui restent encore aujourd’hui des figures de la société américaine. Celle d’Annie Sullivan, jeune orpheline partiellement aveugle qui a grandi dans un hospice pour ensuite faire ses classes à Perkins, un des premiers instituts pour aveugle. Et celle d’Helen Keller issue d’une riche famille du sud des Etats-Unis.

Helen qui suite à une maladie infantile devient subitement sourde et aveugle. Après avoir tout tenté ses parents décident de faire appel à Annie Sullivan pour aider leur fille à communiquer avec le monde extérieur.

Le lecteur suit donc cet apprentissage. La difficulté d’Annie à se faire accepter par la jeune fille revêche, perdue et isolée dans un monde sans couleur ni bruit. Comment en quelques mois la gouvernante à force de détermination réussit à apprendre à la jeune aveugle le langage des signes, l’écriture et surtout à l’éveiller au monde qui l’entoure. Un mode de communication ou chaque geste représente un mot et où le toucher et l’odorat sont les sens primordiaux.

Si le style de Lambert est somme toute assez classique : découpage en 16 cases, trait fin et dessin réaliste. C’est notamment avec le jeu des couleurs que l’auteur dessinateur réussi à faire passer des émotions. Il alterne des planches colorées avec des planches sur fond noir avec des traits sous forme de croquis pour représenter le monde confus et sans contour qui est celui d’Helen.

Le réel talent de Lambert revient aussi à se fondre dans la tête de cette petite fille. D’imaginer la façon dont elle conçoit le monde extérieur, sa représentation des objets, des personnes ou de son environnement.

Les éditions Çà et Là permettent donc aux lecteurs français de découvrir cette belle BD. De découvrir aussi cette femme méconnue en France qui en grandissant deviendra une figure du mouvement féministe aux Etats-Unis. Ainsi que la première personne handicapée à obtenir un diplôme universitaire.

En bref, une bande dessinée qui rend hommage au 9 éme art, à sa capacité à faire passer des émotions, si on en doutait encore. Annie Sullivan & Helen Keller a été récompensé par l’Eisner Award 2013 du meilleur album basé sur une histoire vraie.


1366 couv2

Annie Sullivan & Helen Keller
 

Edition : Çà et Là (en coproduction avec les éditions Cambourakis)
Scénariste et dessinateur : Jospeh Lambert

[Guillaume.F]