Faber, le destructeur

Imprimer
AddThis Social Bookmark Button
Modifier la taille du texte :

faber ill portail

A Mornay (mort-né ?), petite ville de province où chacun est promis d’emblée à une demi-vie, arrive un jour un orphelin taciturne, à l’intelligence vive, Mehdi Faber. Rapidement son esprit brillant, son insoumission à une quelconque autorité, et sa prestance, fascinent deux camarades, Madeleine et Basile, qui en font leur maître à penser.

Devenus adolescents, tous trois rêvent d’une autre existence…loin de la routine aliénante d’une vie normale. Dans son préambule, Tristan Gracia, évoque cette génération, élevée dans l’assurance de lendemains épanouissants et créatifs, et qui découvre au seuil de l’âge adulte, qu’il lui faut tout simplement gagner sa vie et entrer dans le rang.

Entre amertume et renoncement, rage et frustration, un roman où chaque personnage tente de se réconcilier, s’il le peut encore, avec son être le plus intime, ses aspirations d’hier. Un beau texte sur l’adolescence, servi par une mise en abyme subtile qui échappe à tout discours réducteur.

Faber, le destructeur. Tristan Garcia, Gallimard, 2013.

[Montserrat]