Adaptée des romans de l'écrivaine américaine Julia Quinn, la série La Chronique des Bridgerton fait un carton sur Netflix. Au programme, rivalités, amour et décadence en pleine Régence anglaise.

Bien qu'historiquement courte (1811 à 1820), cette période cristallise l'aboutissement d'idées nouvelles (féminisme, abolition de l'esclavage, expression des sentiments, valorisation du beau), développées à l'époque géorgienne, explique l'historienne Lise Guilhamon au Huffpost Elle fut aussi une source d'inspiration pour de nombreux auteurs de Regency Romance (Romance de la Régence) qui contribuèrent fortement à la vision idéale que nous avons aujourd'hui du XIXème siècle anglais, et fut souvent confondu, dans l'imaginaire commun, avec l'Angleterre victorienne. Rappelons pourtant que Jane Austen est décédée deux avant la naissance de la reine Victoria ! À l'occasion de notre sélection sur l'Angleterre fantasmée et sa littérature, nous vous proposons de découvrir la vie de William Thackeray, qui initia le genre de la Regency Romance avec La Foire aux Vanités, et de revenir aux origines de la série, La chronique des Bridgerton

 

  • Les Nuits de France Culture - Une vie une œuvre - William Thackeray (1ère diffusion : 11/02/2007)

  • L’histoire derrière...  La Chronique des Bridgerton I Netflix France

 

 

  •  La chronique des Bridgerton sur Huffington Post

"La chronique des Bridgerton" et la Régence anglaise, l'avis d'une historienne sur Huffington Post

 OPAC Sélection de notices

Camille